Question écrite au Gouvernement par Michèle Delaunay

Publié le 21 Décembre 2011


 Madame Michèle Delaunay attire l’attention de Monsieur le Ministre auprès du Ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, chargé de l’Industrie, de l’Energie et de l’économie numérique, sur la prolifération des antennes relais de téléphonie mobile.

De nombreuses études vont dans le sens de possibles conséquences des ondes électromagnétiques sur la santé, surtout celle des enfants. Pourtant, lors de l’installation de ces antennes, le principe de précaution n’est pas respecté et aucun habitant, aucune association de riverains des zones concernées n’est informé.

En mai 2011, l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a émis la recommandation aux Etats membres de « déterminer les lieux d’implantation de toute nouvelle antenne GSM, UMS, WI-FI ou WIMAX non pas en fonction des seuls intérêts des opérateurs mais en concertation avec les responsables des collectivités territoriales et avec les habitants ou des associations de citoyens concernés ». Cette directive n’est que très rarement appliquée.

A Bordeaux, autour de la Barrière de Toulouse et dans un secteur de 450 mètres on trouve pas moins de 11 antennes et 3 sont en projet d’installation à proximité immédiate d’une école primaire.

Madame Michèle Delaunay lui demande de prendre, en concertation avec les fournisseurs d’accès aux réseaux mobiles, les mesures nécessaires afin de limiter la propagation des antennes relais dans un même périmètre. Elle lui demande également de demander aux opérateurs si il est techniquement envisageable de mutualiser les antennes entre eux. En cas de réponse positive, elle lui demande de peser pour que cette mutualisation soit systématiquement appliquée. 
                                                                                                                                                                                                 Novembre 2011

Rédigé par Association Cauderes

Publié dans #Environnement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article