Gazette numéro 29 Edito

Publié le 5 Février 2015

BELLE ANNEE 2015!
 
A l'heure où nous écrivons ces lignes, l'irréparable vient de se produire à Paris dans les locaux de Charlie Hebdo et notre stylo reste en suspens...  nos pensées sont ailleurs, vers eux, lâchement assassinés pour avoir défendu la liberté d'expression et vers les anonymes (policiers, journalistes, employés, clients de l'épicerie casher) qui y ont laissé leur vie. 


Nos pensées vont aussi à ces courageux anonymes qui s'indignent et s'opposent à toutes les formes d'obscurantisme, de barbarie; elles accompagnent les lanceurs d'alerte qui dénoncent les dérives d'un système ne respectant pas ses citoyens et détournent les lois en vigueur mais aussi les défenseurs inlassables de notre belle planète. 


Nos souhaits de "très belle année 2015", tels que nous les avions formulés en titre de cet édito nous paraissent bien dérisoires et décalés.  Et pourtant il ne faut pas renoncer à nous souhaiter de bien "vivre ensemble", à nous rencontrer, à échanger, à se concerter, à critiquer, à innover... Ce lien social que nous essayons de créer à notre toute petite échelle, celle de notre quartier, nous paraît encore plus essentiel, persuadés que l'indifférence, l'individualisme et la solitude sont le terreau de la violence et de la haine envers l'autre.


Pour avoir, en tant que petite association de quartier, fait usage de notre liberté d'expression dans cette même gazette et osé s'opposer à des projets immobiliers, nous avons subi les foudres de puissants que fort heureusement la justice de notre pays a écartées. Il existe un prix à payer...  du courage de s'opposer que beaucoup d'entre nous connaissent, que  ce soit dans leur vie personnelle, professionnelle, associative ou politique. 


Avec cet évènement, ô combien tragique, nous mesurons l'importance qu'il y a à défendre tous ensemble nos valeurs
démocratiques de "liberté, égalité et fraternité"... mais aussi de justice et de partage, afin que ce courage, les hommes et les femmes puissent en user encore sans jamais baisser les bras.   


Malgré notre profonde tristesse, nous vous souhaitons malgré tout et  encore plus que jamais une très belle année 2015. 

Rédigé par Association Cauderes

Publié dans #société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article