DES BOULEVARDS EN CIRCULATION DOUCE.

Publié le 24 Juin 2011

La dernière délibération du conseil de la C.U.B (29 avril 2011) relative au projet de franchissement dit « Jean-Jacques Bosc » a défini les objectifs du franchissement et notamment ses prolongements sur les quais et boulevards. Il est ainsi précisé qu’il faudra «compléter le maillage du réseau viaire » et « poursuivre les itinéraires concernant tous les modes de déplacements » (marche, 2 roues, transport en commun, véhicules particuliers…).
Ainsi les boulevard Albert 1Er et Jean-Jacques Bosc, en continuité du pont éponyme, devraient être pourvus de couloirs de bus ; l’objectif est d’atteindre 27 KMs de couloirs de bus à la fin de l’année contre 16 kms actuellement afin de permettre au bus d’avoir la même vitesse de circulation que le Tram, à savoir 19km/Heure.
On ne peut que saluer ces dispositions qui vont apaiser la circulation sur les boulevards en redonnant une respiration et de la tranquillité aux riverains.
Et nous espérons – et demanderons - qu’à terme tous les boulevards soient concernés afin que la « boucle des boulevards » reliant les 2 ponts soit réalisée.
Ces mesures favorisant une circulation « douce » devraient améliorer la qualité de l’air et ainsi diminuer l’exposition de la population aux particules fines. En effet, la commission européenne a pointé du doigt la France récemment en raison de mauvais résultats. 16 zones sont ainsi concernées dont Bordeaux où les valeurs limites ne sont pas respectées. A défaut d’instituer un péage urbain (très controversé…), limiter la place de la voiture en ville qui occupe près de 38% de l’espace urbain est un premier pas vers la construction d’une ville où il ferait tout simplement « bon vivre ».

Rédigé par Association Cauderes

Commenter cet article