Courrier des lecteurs

Publié le 1 Juin 2004

 Dans cette rubrique, nous désirons donner la parole à ceux qui nous écrivent pour exprimer leur mécontentement face à un problème qui nous concerne tous ou nous font part de leurs initiatives pour améliorer notre cadre de vie.

 

Rue Toussaint-Louverture : de la prostitution au problème de stationnement.…

Un riverain nous a remis copie du courrier qu’il a transmis au Maire de Bordeaux, cet automne, suite à la lettre qu’a reçue une riveraine de l’impasse ayant dénoncé dans un précédent pli le problème de prostitution qui « prend corps » dans cette impasse dès la nuit venue.

 

« …Vous avez déclaré dans votre réponse à cette dame que vous déploriez cette situation et saisissiez la police nationale, compétente en la matière, ce dont nous vous remercions.

En effet, quelques jours plus tard, des forces de police sont venues impasse Toussaint Louverture (le 21/11/03 à 23 heures). Je ne sais pas ce qu’elles ont fait ou non côté prostitution, mais ce qui est certain , c’est qu’au matin, tous les riverains, garés dans l’impasse de façon « irrégulière » avaient été gratifiés d’un P.V. d’une trentaine d’euros…Peut-être pour rentabiliser le déplacement…..

 

Pensez-vous que ce soit bien là ce que cette dame désirait ?

 

Je tiens à préciser que le stationnement unilatéral tel qu’il nous a été imposé après une « enquête » du service concerné est loin de faire l’unanimité auprès des intéressés. En effet, quand on sait que notre impasse sert déjà de parking à la journée aux habitants des banlieues Sud venant prendre le bus, sert également de parking à la semaine, voire au mois, à d’autres qui prennent le train, on comprend que réduire les places disponibles de 50% par le stationnement unilatéral n’arrange rien , bien au contraire.

Les riverains, dans leur grande majorité, ainsi que les «autres » , stationnent donc depuis de nombreuses années de façon bilatérale à cheval sur le trottoir, faute de pouvoir faire mieux….

Il suffirait de rétrécir les trottoirs de 50 centimètres environ de chaque côté de la rue pour permettre à tout le monde de circuler et de faire les manoeuvres ( car il faut aussi manœuvrer, marche avant, marche arrière etc….pour repartir)

 

Cette suggestion a déjà été faite par plusieurs riverains au service de la voirie, mais cela était soit disant trop coûteux…Il est certain que la pose de trois ou quatre poteaux est revenue moins cher et va de plus, comme nous nous y attendions, rapporter de l’argent au lieu d’en coûter….la première vendange vient d’être faite. Je ne parlerai pas des parkings de proximité, il semble que la Sté Mac Donald ait pris la situation (et le terrain) en mains, pour le plus grand bien de la circulation barrière de Toulouse dans les mois à venir.

 

Je ne pense pas, en parlant de tout ceci, déborder du sujet initial, tout ceci est très lié, directement ou indirectement. En attendant, nous nous permettrons de continuer à ramasser les préservatifs et les kleenex à la pelle…après tout, c’est l’automne…. »

 

Rue d’Aupérie : Comment ralentir efficacement les voitures ?

 

Les riverains de la rue d’Aupérie se sont mobilisés en début d’année afin d’alerter les autorités compétentes sur les problèmes de circulation dans la rue d’Aupérie (vitesse et trafic).

Une pétition signée par la majorité des personnes rencontrées a été envoyée à la mairie de Bordeaux, accompagnée d’un courrier mettant en avant ces nuisances et demandant des mesures visant à les atténuer (stationnement en chicane, ralentisseurs) voire modification des sens de circulation.

Une suite à été donnée puisque les services de la CUB vont procéder dés la rentrée de septembre à une étude de la vitesse et du trafic dans cette rue.

 

Article paru dans le journal Cauderes N°10 (Juin 2004)

Rédigé par Association Cauderes

Publié dans #actions militantes

Commenter cet article