Conseil de Quartier Nansouty-Saint-Genès-Barrière de Toulouse

Publié le 1 Décembre 2003

 

Le conseil de quartier qui s’est tenu le 23 octobre 2003, place Amédée Larrieu, a permis aux habitants et associations, peu nombreux, d’évoquer les problèmes de leur quartier.

Pour la Barrière de Toulouse, différents problèmes récurrents ont été à nouveau soulevés, avec notamment le problème des stationnements gênants des véhicules ADA :

 

Stationnement sur les rares places disponibles, au détriment des riverains, alors que l’utilisation de l’espace public par des véhicules destinés à une activité commerciale ne devrait pas être tolérée, ce qu’a confirmé un arrêt récent du Conseil d’Etat.

 

Stationnement sur les trottoirs du boulevard Franklin Roosevelt, qui met en danger la circulation des piétons, mais apporte aussi une gêne conséquente aux riverains qui voient leurs fenêtres en grande partie obstruées par les camions pendant des journées entières. Un de nos élus s’est proposé d’étudier le problème….à suivre.

 

Création d’une crèche rue Malbec, vraisemblablement en remplacement d’une crèche existante rue Mirassou…. mais toujours rien de prévu Barrière de Toulouse.

 

Les effectifs arrivent à saturation à l’école Somme, notamment en termes de restauration scolaire. Une réelle inquiétude nous oblige à alerter de nouveau nos élus, face aux constructions massives en cours dans notre quartier et à l’accueil futur de nombreuses familles. Ceux-ci semblent sereins car dans d’autres quartiers, des écoles offrent des places…..Autrement dit « Logez ici et cherchez les commodités ailleurs ».

 

L’installation d’un Mac-Drive qui va aggraver les problèmes de circulation et de stationnement à la Barrière de Toulouse, laisse nos élus indifférents…..il est vrai qu’aucun élu n’habite plus le quartier !

 

Quant à la prostitution, elle s’est déplacée de l’arrêt de bus, cours de la Somme, vers le magasin d’optique à l’angle de l’impasse Toussaint Louverture. Elle est également revenue place Recapet. Elle s’est aussi développée dans le jardin Liotard, dont les riverains attendent avec impatience l’aménagement et la clôture.

Une coordination sur le thème du développement de la prostitution sur Bordeaux Sud se met en place à l’initiative du conseiller général qui invite les personnes concernées à participer.

Article paru dans le journal Cauderes N°9 (décembre 2003)

Rédigé par Association Cauderes

Publié dans #conseil de quartier

Commenter cet article