COMPTE RENDU DES CONSEILS DE QUARTIER

Publié le 1 Juin 2003

 1-Conseil du quartier Saint-jean, Belcier, Carle-Vernet, Albert 1e, Barrière de Toulouse, le 26 février

 

Malgré une invitation en bonne et due forme adressée à notre comité de quartier, nos élus ont soigneusement évité d’aborder les sujets qui pouvaient nous intéresser plus particulièrement malgré nos efforts répétés pour les aborder avec plans à l’appui…

10 minutes à la fin « des prolongations », Madame Parcellier, a daigné nous donner la parole pendant que la salle se vidait et que les élus manifestaient de nombreux signes d’impatience à l’encontre de la plus élémentaire forme de politesse.

Parodie de démocratie participative que le président de l’association sacré Quartier a dénoncé auparavant en faisant des propositions saluées par les applaudissements de l’auditoire.

Nous avons néanmoins appris que la décision de création et de localisation des équipements collectifs, à savoir, les espaces verts, les écoles, les crèches, les parkings de proximité.. ne pouvaient être débattue lors des conseils de quartier mais relevait exclusivement du pouvoir des élus et que si nous n’étions pas satisfaits, nous n’avions qu’à nous exprimer par les urnes !

Que penser d’une telle pratique démocratique ?

 

2-Conseil du quartier Simiot- Barrière St Genes- Nansouty – Barrière de Toulouse, le 29 avril.

 

Les principaux points abordés concernant la barrière de Toulouse :

Stade Brun : les appels d’offre destinés à la reconstruction du stade vont être incessamment lancés. Le montant de la réfection est de 770.000 euros H.T. La durée des travaux : environ 6 mois. La date de fin des travaux n’a pas été communiquée.

Crèche : La construction d’une crèche est à l’étude 40 rue du Sablonat. N’ont été précisés ni le nombre de places prévus, ni la date d’ouverture !

Dans le cadre de la mise en œuvre du tramway, le schéma des transports collectifs est revu. Pour notre quartier, cela se traduit en particulier par :

  •  
    1. L’abandon de la navette 806 (ligne 85) par manque de succès et en raison de l’importance des coûts engendrés (ou comment gaspiller l’argent du contribuable bordelais !). C’est ce que nous avions exposés au dernier conseil de quartier (juin 2002) ; dommage que nous n’avions pas été écoutés….

    2. La poursuite de la desserte de la barrière St Genès à partir de la barrière de Toulouse. Celle ci utilisant les boulevards sans pour autant disposer de couloir de bus en site propre : Il est grand temps que l’on réfléchisse à cette desserte dans des conditions satisfaisantes afin que nos enfants puissent rejoindre leurs écoles, collèges et lycées en toute sécurité sans avoir à porter trop longtemps des cartables lourds.

Le problème récurrent du stationnement des véhicules ADA sur les trottoirs, l’absence de parking de proximité ainsi que les problèmes de nuisances liées à la prostitution n’ont pas été abordés.

A souligner une volonté de dialogue en rupture avec le conseil de quartier précédent……A suivre !

 

Artcile paru dans le journal Cauderes N° 8 (juin 2003)

Rédigé par Association Cauderes

Publié dans #conseil de quartier

Commenter cet article