Souriez, vous êtes flashés !

Publié le 26 Avril 2009

En ce début d’année, des systèmes de détection de franchissement de feux rouges devraient être installés à Bordeaux. Quoique TV7, des magasines spécialisés et quelques sites internet en aient déjà parlé, un certain flou règne encore. Cinq carrefours auraient d’ores et déjà été choisis en raison de leur dangerosité dont celui de la barrière de Toulouse. Lorsque ces systèmes seront opérationnels l’équation pour l’automobiliste « distrait » sera on ne peut plus simple : un franchissement au rouge ou à l’orange = 135 euros et 4 points. Après tout, pourquoi pas ? La sécurité routière est un enjeu majeur et la répression des comportements fautifs une nécessité incontestable.

La question du trafic routier sur la barrière de Toulouse sera-t-elle résolue pour autant ? On voudrait – on voudra – nous le faire croire. Mais qu’a t-on fait jusqu’à aujourd’hui ou que compte-t-on faire demain contre le problème de fond qui reste celui de l’augmentation sans fin de ce trafic ? Et contre la pollution que cette croissance entraîne avec son flot de conséquences, en particulier pour notre santé ? L’explosion actuelle du nombre de personnes souffrant d’affections respiratoires ne se règlera pas à coup de radar. Allez, ne compliquons pas les choses… Préparons nos euros, nos points et… gardons le sourire !

 

Rédigé par Association Cauderes

Publié dans #actions militantes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

frederic 26/06/2009 00:10

Voiture = pollutions, accidents, radars, pannes, stress, PV, guerres du pétrole, coût exorbitant, temps perdu...

Pensons à ça au milieu des bouchons et demandons-nous qui a tourné la clé de contact de notre véhicule.

Dites, Quand est-ce qu'on change? A barrière de toulouse, à dunkerque ou à nice...

Association Cauderes 16/07/2009 21:40


La voiture, c'est effectivement beaucoup de nuisances, mais sommes nous prêts à la laisser au garage ? Une certaine prise de conscience a lieu et beaucoup de vélos circulent dans Bordeaux. A nous
tous de changer nos comportements et l'association est présente sur le terrain et auprès des décideurs pour demander des pistes cyclables et rendre plus conviviale la circulation. Il y a un projet
d'aménagement de la voirie au niveau de la barrière de Toulouse. Les plans nous on déjà été présentés et seront discutés lors de réunions de concertation avec les habitants du quartier en
septembre. Nous vous invitons à vous manifester pour faire entendre une voix autre que celle du "tout automobile".


frederic 19/06/2009 23:31

et si chacun sortait plutôt à pied en bus ou en vélo, ça ferait déjà des voitures, du bruit, de l'asthme etc en moins, non?
vous avez ce pouvoir !

Association Cauderes 25/06/2009 20:57


Non, nous n'avons pas ce pouvoir, mais nous avons le devoir d'exiger que les règles du code la route soient respectées ; et que la sécurité de tous soit assurée.
Effectivement, si chacun sortait à pied, en bus, à vélo on respirerait tellement mieux à la Barrière de Toulouse.... Tel est notre but, encourager les uns et les autres à adopter des modes de
déplacement doux afin d'avoir une circulation apaisée et un cadre de vie agréable.